JanineS

Giulia Palermo

COMPAGNIE / PORTEUR DE PROJET :
Les Manies / Giulia Palermo


DATE : le 27/10/2016

HEURE : à 14:00


Lieu :
Le 140


LIEU :
Le BAMP


DISCIPLINE : Marionnette / Rue


Description du projet :

Janine est une vielle femme et le personnage d’un spectacle pour la salle créé en 2014. Giu- lia Palermo a prolongé l’exploration basée sur la manipulation à vue de cette marionnette dans les fêtes de quartier et les festivals de rue, dans les parcs et sur les bancs publics. C’est elle, et tout ce qu’elle suscite, qui lui a donné envie de bousculer les idées préconçues sur la vieillesse, d’en donner autre chose à voir. Le projet se dé- veloppe depuis 3 ans. Il a donné naissance au spectacle « BUG » qui raconte Janine dans son intérieur mais aussi à une série d’autres his- toires brodées en dentelle. Le projet «JanineS» s’est créé de lui-même par un autre type de confrontation avec les publics, dans des espaces inattendus et en dehors des salles de spectacle. Il s’agit d’une série de moments en dehors et autour du spectacle, déclinaisons, formes hy- brides entre installations et « performances marionnettiques ». Parmi elles : « Avez-vous 2 minutes ? » qui invite les passants à partager un moment avec Janine sur un banc, « Les pen- sées de Janine » performance audio et marion- nettique dans laquelle les passants sont invités à écouter les pensées de cette veille femme, «Visages/Miroirs » installation en ombres et lumières. Ces différentes formes peuvent être présentées en intérieur ou en extérieur, dans des lieux de passage, galeries, événements, festivals et autres lieux de rassemblement.

Avec le soutien de la Fabrique de Théâtre.

Présentation de la compagnie :

« Les Manies » démarre son histoire avec la créa- tion du spectacle « BUG », travail entre marion- nettes et musique soutenu par la Commission Interdisciplinaire de la FWB et encouragé par le M Festival, le NOV’A Festival, les Riches-Claires et le Théâtre aux Mains Nues.
Les recherches « marionnettiques » se nour- rissent en atelier de construction, en résidence d’artistes, en salle et dans la rue.
Dans le réseau des Arts de la rue, l’asbl déve- loppe des sorties « marionnettiques » dont « La BIM déboule », une brigade d’intervention « ma- rionnettique » créée en partenariat avec la Cie Car à Pattes. Ce collectif a été accueilli en rési- dence cette année par le festival de Chassepierre, coproduit pour créer une nouvelle forme : « La BIM des sciences ».
Derrière le nom de la compagnie se trouve l’ar- tiste Giulia Palermo, comédienne formée à l’Insas et spécialisée dans l’art de la marionnette depuis 16 ans. Sa démarche artistique est guidée par un triple questionnement: Qui manipule qui? Quelle est la réalité ? Comment dire sans les mots ?