Persona

De Viola Baroncelli, Jatta Borg, Maria José Cazares, Mari Stoknes.

visuel naga collective

COMPAGNIE / PORTEUR DE PROJET : Naga Collective


DATE : le 27/10/2016

HEURE : à 14:15


Lieu : Le Théâtre 140


LIEU : Le BAMP


DISCIPLINE : Danse


Description du Projet :

Quatre femmes se retrouvent dans les limbes, dans un espace anachronique et suspendu qu’elles occupent seules. Cet espace pour- rait être ici même ou ailleurs, hier ou il y a dix ans. Là, elles se cherchent, se perdent et se re- trouvent. Partagées entre leur intimité et leur envie d’appartenance, nous les voyons évoluer sur scène et découvrir leurs limites, confrontées à celles des autres. Les regards se tournent au- tant vers l’intérieur que vers l’extérieur, la ten- dresse s’alterne avec la violence et le rejet avec l’acceptation. En fin de compte, il ne reste que le choix entre la solitude ou la vulnérabilité. Une corde blanche, une corde noire, un mât chinois, des cannes d’équilibre, une table, des tasses, une bouilloire, du thé, des petits gâ- teaux… Et quatre vies, quatre individualités, quatre quêtes. C’est un tango circassien, une danse construite sur la confiance et le contrôle, sur l’écoute de l’autre. Dans cette danse, les par- tenaires se transforment et se redécouvrent, ils apprennent à suivre et guider à tour de rôle.

Avec le soutien du Centre culturel Wolubilis (BE), l’Es- pace Catastrophe (BE), La Grainerie (FR), le Centre des Arts Scéniques (BE), Latitude 50 (BE), le Bureau International Jeunesse (BE) – Programme Artichok, Ar- gonne (BE), ILES Artist Project (BE), FiCHo (MX), Airesis (MX), Agrisirkus (Fl). Naga Collective est une compagnie de cirque contemporain fondée en 2015 par Viola Baron- celli (Italie), Jatta Bord (Finlande), Maria José Cazares (Mexique-Colombie), et Mari Stoknes (Norvège), quatre jeunes artistes diplômées de l’Ecole Supérieure des Arts du Cirque à Bruxelles, et au Lido de Toulouse.

Présentation de la compagnie :

Basée à Bruxelles, la compagnie a pour mission de développer un cirque hybride, dialogue avec les autres arts de la scène et qui se nourrit de la multiculturalité de ses intégrantes pour ques- tionner, se questionner, et aborder des théma- tiques complexes pour créer des spectacle à la fois absurde et touchants. «Notre recherche se porte vers une exploration de nos disciplines sorties d’une logique purement circassienne, et une exploration de la limite entre le cirque et le théâtre» – Naga Collective.