Quelques Rêves Oubliés

de Oriza Hirata

Camille Panza

COMPAGNIE / PORTEUR DE PROJET : Camille Panza


DATE : le 28/10/2016

HEURE : à 15:25


Lieu : Le Théâtre 140


LIEU : Le BAMP


DISCIPLINE : Théâtre


Description du Projet :

« Quelques rêves oubliés » d’Oriza Hirata, écrit en 1994, est une œuvre jamais montée en Occi- dent jusqu’à présent. Il s’agit d’une pièce courte conçue pour 3 acteurs : 1 hommes, 2 femmes. L’action de la pièce se situe dans un wagon de train en février, vers 22h. Nous ne savons pas où ils vont et pour combien de temps ils en ont dans ce train. Il y a une sorte de malaise amou- reux qu’on devine entre une ancienne chan- teuse populaire, son assistante de 26 ans et son manager. Ils partent certainement pour une date de tournée organisée par l’entreprise dans laquelle tous sont employés. Ils exécutent cette mission sans trop d’enthousiasme et se laissent aller dans ce train qui roule dans la nuit étoilée à des petits bouts de rêveries avortés. Le texte n’est, dit Hirata qu’une « hypothèse » pour l’expérimentation scénique. C’est dans cette optique que Camille Panza a choisi de monter ce texte et de faire d’un système scé- nographique/lumineux/sonore, son acteur principal. Hirata propose cet espace « semi-pu- blique », ce wagon de train, de manière à ce que puissent vraisemblablement s’y rencontrer et s’y parler des personnages d’horizons différents où « les personnages ne veulent pas spéciale- ment parler, mais ils n’ont rien d’autre à faire. » C’est cette difficile attraction entre voyage agréable et angoisse métaphysique que Camille Panza se plait à explorer.

Présentation de la compagnie :

Née en 1989, originaire de Talange en Moselle, elle étudie au conservatoire d’Art dramatique de Nancy. En novembre 2014, elle obtient son master en Théâtre et Technique de Communication et pro- duction option mise en scène à l’INSAS, Institut Supérieur des Arts du Spectacle de Bruxelles avec un mémoire sur les modes de production alterna- tifs de projets hybrides. Pour son projet de fin d’études, elle met en scène « Quelques rêves oubliées » d’Oriza Hirata grâce auquel elle obtient le Prix Marie-Paule Godenne. Ce projet se poursuit en résidences à la Char- treuse de Villeneuve-Lez-Avignon en novembre 2016 et au KIAC (Kinosaki Arts Center) en avril 2017 avec des présentations prévues à Tokyo. Elle poursuit son travail en Moselle avec une per- formance pour le FRAC de Lorraine et participe à un projet de « portrait de territoire » à Metz avec les tréteaux de France. En 2015, elle met en place le projet « Jungle Space in America », création proteiforme librement ins- pirée de « La quête onirique de Kadath l’incon- nue » de H.P.Lovecraft, composée d’un spectacle visuel et sans parole, d’une édition illustrée et d’une installation mêlant 2D/3D. Le volet instal- lation/performance est proposé aux Halles de Schaerbeek du 14 octobre au 5 novembre 2016.