Cacao à Cuba

Les Compagnons pointent asbl

COMPAGNIE / PORTEUR DE PROJET :
Les Compagnons pointent asbl


Lieu :
Le 140


LIEU :
Le BAMP


DISCIPLINE : Installation/ spectacle de rue


Bienvenue dans la RCCC, République Cacamuniste de Cayo Compos’. Après avoir longtemps cohabité avec la République de Cuba, les membres fondateurs du parti ont décidé de prendre de la hauteur. Ils se sont donc réfugiés sur une île et ont déclaré leur indépendance, sorte de révolution dans la révolution. Loin des politiques nauséabondes et des fumiers de politiciens, ils souhaitent un état proche des besoins du peuple. Ils prônent un autre système de fonctionnement. Les grands penseurs qui les accompagnent sont Kakarl Marx et son Cacapital et le Manifeste du parti cacamuniste (où il défend la cause des chieurs de tous les pays ), Lépipine, Stapipine et Mao Fédong (et son petit livre brun). Même s’ils ont quelques affinités avec eux, ils se sont détachés de Che Guevarra, et des frères Castro Antérite pour proposer sur l’île de Cayo Compos’ une révolution réellement permanente. Leur république met sans dessus dessous les idées reçues et permet à tout un chacun de revoir sa vision erronée d’une richesse que tous possèdent en abondance et dont chacun peut se rendre maître, les excréments. Adhérer à la cause, c’est reprendre en main son destin et briser le joug de ceux qui voudraient les êtres humains éternellement opprimés. La République Cacammuniste de Cayo Compos’ offre tout un système d’administration, une circulation fluide via une route unique, une armée et s’est débarrassée du cacatholicisme et de ses fléaux. Les six premiers citoyens fondateurs ont créé la république et se sont attribués les premières fonctions vitales de l’État. Ils cherchent maintenant à accueillir de nouveaux membres du parti et citoyens afin de montrer à la face du monde que vous pouvez vivre autrement. En les rejoignant vous serez plus qu’un simple citoyen insulaire, vous participerez à l’abolition positive de la propriété privée considérée comme une séparation de l’homme de lui-même et défendrez les valeurs de la devise qui fait de leur état le fleuron de l’histoire des civilisations : Caca, pipi ou les deux. Près des toilettes, devant leur bar en bambou, trois hauts membres du parti cacammuniste abordent les gens qui vont ou reviennent des latrines pour leur faire part de la création du nouvel État cacammuniste et leur besoin d’être rejoints par de nouveaux résidents patriotes. À la suite de cette présentation, les citoyens volontaires choisissent comme cadeau de bienvenue, un cocktail sur la carte. Chaque cocktail se transforme en une animation. Préparation chorégraphiée du cocktail, jeu de piss’te, ou encore reprise de chanson pour se laisser aller dans une ambiance fart’niente.


PORTEURS DE PROJETS / COMPAGNIE :

Les Compagnons pointent (ASBL) est un collectif artistique composé d’Allan Bertin, Axel Cornil, Valentin Demarcin, Benoit Janssens et Virgile Magniette, respectivement L’embonpoint, Le point à la ligne, Le point de vue, Le contrepoint et Le point virgule. Tous diplômés du Conservatoire de Mons où ils se sont rencontrés, ces cinq comédiens de formation arpentent, chacun de leur côté ou ensemble, les scènes théâtrales belges et étrangères que ce soit comme auteurs, metteurs en scène, comédiens ou dans d’autres fonctions du théâtre et ce depuis bientôt dix ans. Mais c’est autour de la figure de Boby Lapointe qu’ils ont décidé de s’associer, de travailler ensemble et de, plus tard, créer une compagnie. Vivant séparément dans les sphères du théâtre plutôt de salle, ensemble, nos compagnons ont eu l’envie de découvrir d’autres horizons et c’est vers le théâtre de rue qu’ils se sont tournés. La compagnie fait ses premiers pas en rue avec L’histoire approximative mais néanmoins touchante de Boby Lapointe, spectacle créé en avril 2015 à l’occasion de “Saint-Gilles : ville des mots”. Elle a depuis roulé sa bosse dans différents festivals de rue avec ce premier spectacle : Sortilèges, Festival Théâtres Nomades, Fête des Saltimbanques, Les Tornades, Les Tailleurs, etc. Elle bonimente également à l’occasion de différents évènements ou commandes d’animations (Fêtes de Wallonie d’Andenne). Récemment elle a créé la forme longue de son premier spectacle pour la salle L’histoire approximative mais néanmoins touchante et non-écourtée de Boby Lapointe. Autour d’une pratique d’autonomie et d’artisanat le collectif poursuit ses explorations et ses expérimentations en tout genre. Suite à cette expérience en salle et bien décidée à s’éloigner (enfin) de la figure presque paternelle de Boby Lapointe, la compagnie souhaite revenir à présent à son premier amour, la rue, avec Partir en paix, une cérémonie d’enterrement organisé par les Funérailles Hahn Air, une maison de pompes funèbres low-cost (créé à l’été 2021 et repris au printemps été 2022). Bien que s’éloignant de la figure Lapointesque la compagnie poursuit son exploration du calembour et des jeux de mots comme ferment dramaturgique de ces spectacles. Nos compagnons souhaitent aujourd’hui créer une installation de bar politico-excrémentielle avoisinant les toilettes de festival, installation dont il est question ici : Cacao à Cuba.


LIEU ET DATE DE CRÉATION :

été 2023


CRÉDITS :

Allan Bertin: comédien
Benoit Janssens: comédien
Valentin Demarcin: comédien
Axel Cornil: comédien
Mickaël Dubois: comédien
Virgile Magniette: comédien


PRODUCTION :

Virgile, Magniette, membre des compagnons pointent, virgile@compagnonspointent.be, 0032472442046