The Love Solo

Naomi Fall

COMPAGNIE / PORTEUR DE PROJET :
Naomi Fall


DATE : le 25/11/2021

HEURE : à 11:00:00


Lieu :
Le 140


LIEU :
Le BAMP


DISCIPLINE : Danse / Théâtre


Une pièce en 3 chapitres qui adresse la violence inscrite dans nos corps et qui questionne les rapports de pouvoir dans notre monde prétendument décolonisé. Que reste-t-il de la colonisation dans nos chairs ? Dans notre rapport à l’Altérité ? Dans nos projections et nos fantasmes ? TchaTcha – Autour d’une table ronde, deux corps se tournent autour. Ils explorent les stéréotypes et les dynamiques de pouvoir qu’ils représentent. Le corps comme représentant tangible, visible, charnel du rapport politique.

The Love Solo – Ce texte chorégraphié interroge le couple par le prisme de différents points de vue sur l’Histoire coloniale. Ce solo parle de nos désirs d’Amour, de mise en relation avec le Monde, de notre solitude face à la violence qui s’immisce dans les rapports humains, de notre besoin d’Amour intarissable. Expat – L’expatrié c’est celui qui est en dehors de sa patrie, loin des yeux de ses compatriotes. À quoi ressemble sa vie à Bamako ? Quel est son rapport à « la crise » que traverse le pays depuis 2012 ? Ce travail tente de détruire certains à priori, en commençant par celui du courage de l’expatrié à s’expatrier.

Cette pièce est un témoignage qui tente de détruire des clichés de «l’Afrique » pour commencer à construire des images liées au réel. Ce chapitre questionne le rapport à l’étranger, depuis l’étranger mais aussi depuis l’Occident avec les paradoxes que cela inclut, utilisant l’humour et l’auto-dérision comme arme.


PORTEURS DE PROJETS / COMPAGNIE :

Naomi Fall travaille autour des questions de société et des individus qui la constituent, la construisent ou la subissent en questionnant les stéréotypes qui schématiseraient nos rapports humains. Suite à plusieurs formations en danse au Sénégal, au Ghana et au Mali et après l’obtention de son BA de Sarah Lawrence College à New York en 2009, elle s’installe à Bamako. Son travail au Mali en immersion totale la confronte aux réalités complexes du travail de création hors des chemins admis de coopération artistique internationale. Elle y développe plusieurs projets de danse avec la Compagnie GnagamiX et son lieu éponyme qu’elle co-dirige avec Mohamed Coulibaly de 2011 à 2015. En 2016, elle fonde la Compagnie De Ceux Qui et le FariFoni Waati laboratoire de création et festival de danse à Bamako. En 2019, Naomi s'installe entre Bruxelles et Bamako. Depuis, elle se nourrit en allant à la rencontre d'autres pratiques tel que le théâtre, le chant, le clown…


CRÉDITS :

Danseuse : Naomi Fall et Maxime Renaud
Mise en scène : Naomi Fall en collaboration avec Souleymane Sanogo (danseur et comédien)
Texte : Naomi Fall avec des extraits de "Traité de l'Amour" de Ibn Arabi, "Nuits de noces ou Comment humer le doux breuvage de la magie licite" - Cheick Al-Soyouti Extraits de Poésie de Djalâl-od-Dîn Rûmî
Musique : Lionel Richie et Alkapote


PRODUCTION :

Naomi Fall naomifall@gmail.com +32 (0) 465/16.2401 diffusion@habemuspapam.be +32 (0) 473/531.823


CO-PRODUCTION :

Maif Social Club


SOUTIENS :

Accueil studio BOWO et à Montpellier via Hélène Cathala